• Manon

La bonne association pour avoir tous les acides aminés essentiels en ne consommant que des végétaux

Mis à jour : 14 déc. 2019

Certains acides aminés sont dits essentiels car notre corps ne sait pas les fabriquer, ils doivent donc obligatoirement être apportés par l'alimentation.

Pour les adultes, 8 acides aminés sont essentiels, pour les enfants il y en a un de plus.

Alors comment faire pour éviter les carences?

Une règle simple : associer des céréales et des légumineuses.

Qu'entend-on par céréales ? Non ce ne sont pas celles du petit-déjeuner, ultra-transformées et bourrées de sucres, vous pouvez les oublier elles...


Céréales = riz, millet, épeautre, maïs, orge, froment, seigle, blé, avoine.

Préférer les céréales complètes ou semi-complètes trempées.

Si vous ne savez pas pourquoi il est indispensable de faire tremper les céréales et légumineuses avant cuisson, je vous invite à lire cet article.

Sont également appelés céréales le sarrasin et le quinoa, bien que ce soit en réalité des graines.


Pourquoi le fait d'associer céréales et légumineuses est-il si important ?

Les céréales contiennent tous les acides aminés mais un acide aminé (lysine) est présent en plus petite quantité que les autres.

Les légumineuses contiennent également tous les acides aminés essentiels mais là aussi un acide aminé (méthionine) est moins présent que les autres.

Et comme la nature est bien faîte, l'acide aminé « manquant » dans les céréales est présent dans les légumineuses et celui manquant dans les légumineuses est présent en quantité suffisante dans les céréales.

Mais retenez bien qu'il faut associer légumineuses et céréales au cours d'un MÊME REPAS pour assimiler correctement tous les acides aminés essentiels, c'est une question de synergie. Si vous respectez cette règle, vous êtes assuré de n'avoir aucune carence en protéines.

Légumineuses = pois chiche, pois cassés, lentilles, haricots blancs/rouges/mungo, petits pois, fèves, lupin, graines de soja...

Exemples d'associations :

-Riz + haricots rouges

-Semoule + pois chiche dans le couscous (pour les intolérants au gluten et pour ceux qui souhaitent éviter le gluten vous pouvez remplacer la semoule de blé par du millet) -Quinoa + galette de lentilles corail (la recette ici) Les combinaisons sont déclinables à l'infini, laissez libre cours à vos envies et vos goûts.

Saviez-vous que les œufs, le quinoa, le sarrasin et le lait maternel sont des valeurs de référence ? En effet, ils contiennent tous les acides aminés essentiels en proportion équilibrée, ce qui en font des aliments de choix!




 

PARLONS NATURO - Manon Bullet

Les conseils et articles écrits sur ce site ne font pas office de prescription et ne remplacent pas une consultation médicale.

Numéro SIRET : 851 166 298 00014