• Manon

Chou lactofermenté

Mis à jour : 14 déc. 2019

Les aliments lactofermentés sont particulièrement recommandés pour la flore intestinale, savez-vous pourquoi ? La fermentation de ces aliments permet à certaines bactéries (appelées bactéries lactiques, rien à voir avec le lactose donc pas d'inquiétude pour les intolérants) de se développer, donc en consommant par exemple du chou fermenté, cela va permettre à ces bactéries de coloniser les intestins, de restaurer votre microbiote intestinal, d'empêcher la prolifération des bactéries pathogènes, de stimuler votre système immunitaire, de moduler le stress, de réguler le transit intestinal...

D'un point de vue nutritionnel le chou fermenté a tout bon. Il renferme une quantité importante de minéraux et vitamines, notamment la vitamine C, qui manque cruellement à notre alimentation. Elle renforce notre système immunitaire, est considérée comme un puissant anti-oxydant, participe à la synthèse de neurotransmetteurs, d'hormones et des globules rouges, permet une meilleure assimilation du fer et du calcium...

En revanche, la vitamine C est l'une des vitamines les plus fragiles qui soit, ne résistant ni aux hautes températures, ni à l'air, ni à la lumière.

Mais vous me direz que si on veut cuire le chou pour faire de la choucroute on perd cette précieuse vitamine C, eh bien non ! Le chou fermenté contient de l'ascorbigène, un précurseur de la vitamine C, qui se transforme en vitamine C sous l'effet de la chaleur et donc de la cuisson. Magique n'est-ce pas ?

Pour faire soi-même du chou fermenté c'est tout simple :

1 chou blanc

Gros sel gris (non blanchi, sans additifs, sans anti-agglomérants)

Quelques baies de genièvre

1 cuillère à café de graines de cumin ou 1 cuillère à café rase de cumin en poudre

Bocal en verre avec joint en caoutchouc

1. Retirez les 1ères feuilles du chou qui sont abîmées. Gardez les 2 ou 3 feuilles suivantes, il ne faut surtout pas rincer le chou !

Coupez le chou en 4 pour retirer le milieu qui est dur. Émincez finement le chou avec un couteau ou utilisez une mandoline.


2. Pesez les lamelles de chou. Si vous obtenez 1kg de chou, vous pèserez 10gr de sel.

Si vous avez 1,5kg de chou vous pèserez 15gr de sel etc

Mélangez les lamelles de chou avec le sel et le cumin. Laissez reposer 15/20min.


3. Mélangez à la main en pressant le chou de façon à extraire l'eau des lamelles de chou. Cette étape peut prendre 5 à 10min en fonction de la quantité de chou que vous avez. Lorsque le chou est bien humide et que vous avez réussi à extraire suffisamment de jus, transférez le chou (avec le jus) dans un bocal en tassant bien entre chaque couche (lorsque vous tassez le chou il y a normalement du jus qui s'extrait). Ne remplissez pas à ras bord le bocal de chou, il faut s'arrêter à 2 ou 3cm du bord. Recouvrez le chou avec une feuille de chou réservée au début (non rincée), appuyez bien une dernière fois puis fermez le bocal.


4. Durant 7 jours : laissez le bocal dans votre cuisine. Au bout de 48h il faudra juste vérifier que le jus recouvre toujours le chou. Si ce n'est pas le cas il faudra ajouter un peu d'eau. A partir de ce moment là il ne faut plus ouvrir le bocal même si vous avez l'impression qu'il manque du jus.


5. Les 2 semaines suivantes : placez le bocal dans un endroit où il fait moins de 20°C (si vous avez une cave c'est l'idéal)

Au bout de 3 semaines/1 mois vous pourrez consommer votre chou lactofermenté, soit « cru » dans des salades, soit cuit en faisant de la choucroute.

Après le 1er prélèvement de chou, si vous ne souhaitez pas tout utiliser, ne remettez pas les feuilles de chou (elles sont normalement pleines de moisissures), mettez à la place un linge en coton ou en lin.

Il est également important de ne pas remettre une portion de chou sorti du bocal.


La recette du chou lactofermenté est issue du site nicrunicuit.com

Beaucoup de recettes et d'astuces y sont proposés et il est également expliqué comment faire du chou lactofermenté dans un pot en grès.

 

PARLONS NATURO - Manon Bullet

Les conseils et articles écrits sur ce site ne font pas office de prescription et ne remplacent pas une consultation médicale.

Numéro SIRET : 851 166 298 00014